Effihome - Efficacité énergétique et énergies renouvelables
13 décembre 2016

L’efficacité énergétique en chiffres

61%

de l’électricité produite par nos centrales n’arrivent jamais au consommateur final
Source ADEME : une centrale doit injecter dans le réseau 2,58kWh pour 1kWh d’énergie finale (c’est-à-dire disponible pour l’utilisateur).
Cette différence est due aux pertes par effet joule lors du transport de l’électricité. Notre outil de production étant très centralisé, l’électricité parcourt de grandes distances avant d’arriver à l’utilisateur final. Seuls 39% de l’électricité produite est réellement utilisable. Pour un système photovoltaïque, qui fournit directement son énergie au bâtiment sous lequel il est situé, les pertes dues au transport sont quasi nulles.

4

Foyers peuvent être alimentés par 50m2 de panneaux photovoltaïque
Source INES : « un foyer consomme en moyenne en France 2500kWh/an hors chauffage et eau chaude sanitaire »
Suite à notre retour d’expérience sur différentes installations, un système photovoltaïque de 9kW (soit environ 50m2) produit en un an dans le nord de la France 3,44 fois cette consommation de 2500kWh et 4,8 fois dans le sud. Donc, en moyenne en France, un toit équipé de 9kW subvient à la consommation de 4,1 foyers hors chauffage et ECS. Se chauffer à l’électricité étant la solution la moins efficace énergétiquement.

43%

Ce secteur représente 43% de la consommation d’énergie en France
Source AD : « le secteur du bâtiment représente 43% de l’énergie consommée en France et 22% des rejets de CO2 du pays »

66%

Des bâtiments en France ont été construits sans aucune isolation
Source ADEME : « 2/3 des logements en France ont été construits avant toute règlementation thermique »
La première règlementation thermique en France date de 1974, hors 2/3 des logements datent d’avant cette date et ont donc été construits sans aucune exigence de performance thermique.

Données « à propos d’Effihome » :

  • Les panneaux solaires existent depuis plus de 60 ans : les travaux de Gerald Pearson en 1954 ont abouti à  la première production d’électricité à  partir de cellules photovoltaïques.
  • Les premiers isolants  » modernes  » ont été élaborés il y a plus de 70 ans : ce qui est aujourd’hui connu sous le nom de laine de verre a été inventé, en 1938, par Russell Games Slayter, comme matériau pouvant être utilisé dans l’isolation thermique.
  • Les premiers bâtiments à  faible impact environnemental ont été pensés il y a plus de 40 ans : les premiers travaux d’Anton Schneider en Baubiologie  » bâtir et habiter sain  » remontent à  1969

 

10 bonnes raisons pour se lancer dans le solaire photovoltaïque avec Effihome :

1.Une énergie renouvelable : Notre bon vieux soleil nous envoie gratuitement 6000 fois plus d’énergie que l’humanité n’en consomme. Un système photovoltaïque n’a pas besoin de combustible pour produire de l’énergie. Une fois l’installation amortie, son coût de fonctionnement est quasi nul.

2.L’énergie la moins chère du marché : Hors amortissement du matériel, l’énergie solaire est donc gratuite. Les simulations d’amortissement sont généralement effectuées sur 20 ans car c’est la durée des contrats d’obligation d’achat si vous décidez de vendre votre électricité au réseau. Cependant, la durée de vie d’une installation est bien supérieure à 20 ans et peut aller jusqu’à 40 ans. Prenons l’exemple d’un système d’une puissance de 9kWc installé dans le sud de la France, le calcul du coût de l’installation divisé par la production sur 20 ans nous donne un prix de revient d’environ 9,7cts/kWh. Ce chiffre passe donc sous la barre des 5 cts/kWh pour une installation qui tend vers les 40 ans.

3.Une technologie éprouvée : Le premier panneau a été créé en 1954 par Gerald Pearson, la technologie photovoltaïque a donc plus de 60 ans. Les premiers panneaux solaires ont été installés aux USA sur des poteaux téléphoniques pour compenser les pertes de puissance dues aux grandes distances. Ces panneaux fonctionnent toujours.

4.Une technologie simple, sans nuisance, sans entretien et très flexible : Dans un panneau solaire, pas de mécanisme ni de pièce en mouvement et donc pas d’usure, l’entretien est inexistant. De plus, le solaire photovoltaïque est la solution la plus flexible et la plus adaptable en termes d’implantation. Elle peut être envisagée sur n’importe quelle surface ensoleillée avec très peu de contraintes techniques. Aucune nuisance sonore, une nuisance visuelle inexistante ou limitée (en fonction du site choisi), aucune émanation de polluant ni de déchet de fonctionnement.

5.Une technologie qui ne provoque pas de tension sur les ressources : Les panneaux solaires de première génération (ceux utilisés dans la grande majorité des applications) sont produits à 80% à partir du silicium. Un élément présent dans 1/3 de la croûte terrestre faisant du silicium un élément quasi illimité. Il permet donc de limiter les conflits géopolitiques liés aux ressources rares.

6.Soutenir l’emploi local et national : Notre démarche est globale et ne s’arrête pas à la performance environnementale, nous nous efforçons chez Effihome à promouvoir et privilégier les panneaux solaires et le matériel fabriqué en France. Si les contraintes techniques et financières du projet ne nous le permettent pas, notre second choix se porte sur du matériel européen uniquement. A savoir qu’en moyenne dans le prix d’une installation : 25% du coût est affecté aux panneaux, 25% au matériel périphérique et 50% à la mise en œuvre qui est donc locale.

7.Augmenter son indépendance énergétique grâce à une production décentralisée : Si nous statuons ensemble que le scénario d’autoconsommation (avec ou sans vente de surplus) est le plus approprié par rapport à vos besoins, vous vous assurez pendant le fonctionnement de votre installation une indépendance totale vis-à-vis des variations de tarif du prix de l’électricité. De plus, vous participez à la réduction du gâchis énergétique comme expliqué ci-dessus. Sachant que, si vous ne consommez pas votre énergie vous l’injecterez dans le réseau et celle-ci ira au point de consommation le plus proche, les pertes dues au transport sont donc également quasi nulles.

8.Des panneaux photovoltaïques recyclables à 96% : Aujourd’hui, les fabricants garantissent en général 80% de la puissance initiale après 25 ans. Cela ne signifie pas que l’installation doit être démontée au bout de 25 ans, bien au contraire puisqu’elle conservera au moins 80% de sa puissance initiale. La fin de vie reste donc à l’appréciation du producteur, selon ses besoins de production (par rapport à ses besoins de consommation par exemple). Si le démantèlement est décidé, les panneaux solaires sont recyclables à 96,1% auprès de l’association PV Cycle agréée par les pouvoirs publics. Les points de collecte sont disponibles sur leur site internet : http://www.pvcycle.fr/. L’éco participation lors de la vente des panneaux permet la prise en charge à 100% des coûts de transport du matériel en fin de vie vers un point de collecte et des coûts de recyclage.

9.Un placement financier intéressant et sans risque : Quand votre livret A vous rapporte 0,75% d’intérêt, notre système photovoltaïque installé dans le sud de la France (raison n°2) vous rapporte environ 4,25% d’intérêt sur 20 ans (calcul d’intérêt identique à celui du livret A simulé sur 20 ans), si vous vendez la totalité de votre production au réseau. Pour de l’autoconsommation, ce résultat dépend du tarif auquel vous achetez l’électricité à votre fournisseur d’énergie et donc des économies réalisées sur votre facture. De plus, l’installation d’un système photovoltaïque sur votre maison ou bâtiment lui donnera de la valeur en cas de revente.

10.Réduire votre impact environnemental : Comparée aux autres solutions de production d’énergie conventionnelles, l’énergie photovoltaïque permet de supprimer les rejets de CO2 et les déchets radioactifs.